MICHELIN, bien plus qu'un manufacturier de pneumatiques

Michelin

Dans le monde, il y a des millions et des millions de pneus filmant quotidiennement, mais ils sont loin d'être tous pareils, même s'ils se ressemblent extérieurement. Les fabricants ne sont pas les mêmes non plus, car ils ont des philosophies, des méthodes de production, des technologies et des visions d'avenir différentes. Justement dans tout cela il y a une entreprise qui se démarque, MICHELIN.

Et c'est que la marque de pneus la plus connue au monde est très consciente que, pour que nos générations futures puissent profiter d'un planète saine et durable, vous devez commencer à travailler beaucoup plus tôt. En effet, ce sont aujourd'hui 6.000 XNUMX personnes qui travaillent parmi les ingénieurs, chercheurs, chimistes et développeurs du Groupe pour conquérir l'ambitieux objectifs suivants:

  • Avant 2030, réduire de 20 % la résistance au roulement des pneumatiques.
  • En 2030 réduire de 50% les émissions de CO2 dans le processus de production.
  • D'ici 2030, 40% des matières premières sont d'origine végétale ou durable.
  • D'ici 2050, 100% des matières premières sont d'origine végétale ou durable.
  • D'ici 2050, toutes les usines seront neutres en carbone.

200 ingrédients dont certains recyclés

Pneu durable Michelin homologué pour le tourisme

Un pneu MICHELIN est un objet high-tech, maintenant plus que jamais, dans lequel plus de 200 ingrédients différents sont investis. Ces ingrédients, parfaitement sélectionnés et dosés, génèrent performance, durabilité, confort mais aussi une réduction significative de l'impact environnemental. Parce que la durabilité ne doit jamais compromettre la sécurité.

En fait, dans ce 2022, le fabricant a présenté un Pneu touring homologué fabriqué à partir de 45 % de matériaux durables, tels que le caoutchouc naturel, les huiles et résines biosourcées, les composants de pneus recyclés, les renforts textiles, la silice issue des balles de riz et l'acier recyclé.

Le premier pneu à faible résistance au roulement de la marque française a été lancé en 1992. Actuellement, la gamme à faible résistance au roulement est le Primacy, avec le tout nouveau MICHELIN Primacy 4+ qui réduit à la fois les émissions de CO2 et la consommation de carburant.

Actuellement, Une partie de la fabrication des pneus se fait à partir de produits recyclés tels que des bouteilles en plastique recyclées et d'autres matériaux synthétiques respectueux de l'environnement. Mais que se passe-t-il ensuite avec les pneus que nous jetons ?

Une seconde chance, une seconde vie pour améliorer la durabilité

Michelin fabriqué avec des matériaux recyclés

Comme nous l'avons dit au début, millions de pneus ils sont fabriqués chaque année pour les différents véhicules utilisés au quotidien. Des voitures de tourisme aux bus, en passant par les vélos, les motos, les engins de travaux publics industriels, les camions ou encore les avions. Par conséquent, ils mettent également fin à leur première vie.

Après un processus de collecte et de traitement, ces pneus déjà usés sont réutilisés pour, par exemple, créer des matériaux rembourrés pour les aires de jeux, le pavage des routes, le gazon artificiel et aussi pour une partie de la composition de nouveaux pneus.

De tout ce qui précède, en termes de durabilité, nous pouvons dire que MICHELIN travaille pour prendre soin de la planète en trois étapes :

  • Dans la création du pneu tant par les matériaux utilisés que dans les usines elles-mêmes
  • Pendant la durée de vie principale du pneu
  • Et après usage, avec un recyclage sélectif pour le réutiliser dans différents domaines

Au total, plus de 124.000 177 personnes travaillent directement pour Michelin, une entreprise présente dans XNUMX pays avec 68 centres de production de pneumatiques. Le fait qui nous ouvre le plus les yeux sur l'importance de ces technologies, de la durabilité et du recyclage, c'est que le fabricant français n'a produit rien de moins que 173 millions de pneus en 2021.

Roues d'usine Michelin


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.