Voici comment fonctionne le nouveau moteur 1.5 TSI EVO 2 de Volkswagen

Moteur TSI 1.5 EVO 2

Ces dernières années, nous avons vu comment Volkswagen a développé une multitude de moteurs sous l'acronyme TSI. Ces motorisations sont le principal signe de downsizing du groupe allemand. vient maintenant le Moteur 1.5 EVO 2 TSI avec de nombreuses modifications qui améliorent son efficacité et ses capacités, avec des puissances allant de 150 ch à 272 ch.

En tout cas, la puissance la plus élevée qu'annonce la marque ne viendra pas du bloc d'un litre et demi seulement. Ce serait le comble de la réduction des effectifs. Lorsque Volkswagen parle de 272 ch, il fait référence à l'une de ses versions hybrides rechargeables. Ce sera donc la puissance combinée du moteur TSI 1.5 EVO 2 avec un ou plusieurs moteurs électriques.

Les améliorations du moteur TSI 1.5 EVO 2

Le moteur 1.5 TSI suivant disposait déjà de plusieurs systèmes pour améliorer son efficacité et ses performances. Parmi eux, le système injection directe, la déconnexion du cylindre et l' turbo à palettes variables. De nombreuses améliorations d'EVO 2 sont des modifications apportées à ces systèmes, mais d'autres sont toutes nouvelles :

Le TSI 1.5 EVO 2 a un certain nombre d'améliorations par rapport à l'EVO

  • Les moteurs TSI ont toujours utilisé le injection directe pour abaisser la température du cylindre et ainsi pouvoir augmenter le taux de compression. Quelque chose dont EVO 2 bénéficie également. Cependant, la pression à laquelle le carburant est injecté est maintenant jusqu'à 350 bars, pour améliorer l'atomisation du carburant.
  • La déconnexion du cylindre ACT a été trouvée sur le TSI 1.5 EVO. Ce qui a été réalisé avec un système mécanique sur l'arbre à cames qui annule l'actionnement des soupapes et, bien sûr, un changement dans l'injection électronique qui arrête d'envoyer du carburant à ces cylindres. Cette la désactivation des cylindres s'appelle ACTplus sur l'EVO 2 et, selon la marque, il surpasse son prédécesseur à plusieurs égards.
  • El turbo à palettes variables a été repensé pour améliorez vos performances et que les performances du moteur sont encore plus élastique sur une plage de régime très large. De bas régime à haut sur le compte-tours.
  • Si combiné avec une boîte de vitesses DSG, le moteur TSI a pour fonction de mode voile, qui éteint tout le moteur et la voiture roule au point mort. Dès que l'on appuie sur l'accélérateur, le moteur redémarre rapidement et la DSG passe le rapport approprié en fonction de ce que le conducteur demande avec la pédale. Chose que le TSI 1.5 EVO 2 inclut également avec quelques améliorations.
  • Ce nouveau moteur de Volkswagen continue de fonctionner avec le Cycle de Millermais la consommation de carburant a été améliorée.
  • Améliorations dans réduction des émissions: ont été placés des systèmes anti-pollution au plus près du moteur. Une méthode qui permet filtre à particules atteindre sa température de fonctionnement optimale plus tôt. Il en va de même pour le catalyseur trois voies, ce qui vous permet de respecter les strictes réglementations européennes et américaines anti-pollution.

L'engrenage DSG aide l'EVO 2 avec le mode navigation

Comme vous pouvez le constater, la plupart des améliorations apportées à ce moteur sont axé sur l'amélioration de l'efficacité et la réduction des émissions. Tous essaient de s'adapter aux Réglementation Euro 7 qui viendra dans quelques années et qui a des exigences très difficiles à satisfaire pour certaines marques. A tel point que pour atteindre ses standards, il est prévu que différentes méthodes d'hybridation électrique ou des carburants alternatifs devront être utilisés. Pour cela, ce moteur sera compatible avec le gaz, et avec les systèmes de propulsion à moteurs électriques.

L'arrivée du nouveau TSI 1.5 sur le marché

Le moteur 1.5 EVO 2 TSI de Volkswagen appartient à la famille de moteurs EA 211. Il apparaîtra pour la première fois dans sa version moins puissante qui conserve les 150 ch de l'EVO 1. Le modèle choisi pour l'emporter sera le T-Roc et le cabriolet T-Roc.

Vous connaissez déjà leur Données de consommation approuvées avec le cycle WLTP pour cette voiture : 5 l/100 km/h pour la normale et 5,4 l/100 km pour la décapotable. Une très bonne consommation considérant qu'il s'agit d'un SUV. Pour vous donner une idée du changement, le T-Roc Cabrio actuellement commercialisé, qu'il remplacera, approuve une consommation de 6.3 l/100 km.

Le Volkswagen T-Roc sera le premier à embarquer le TSI 1.5 EVO 2

Concernant les émissions, cette voiture avec le TSI 1.5 EVO 2 a enregistré entre 115 et 120 grammes de CO2 dans le T-Roc et entre 122-127 grammes de CO2 dans le cabriolet T-Roc.

Les prédécesseurs du moteur TSI 1.5 EVO 2

Il existe de nombreuses hélices de cylindrées et de performances différentes qui portent l'acronyme TSI ou TFSI selon la marque du groupe Volkswagen. Cependant, le plus utilisé au cours de toutes ces années a été le moteur 1.4 TSI, qui équipe de nombreux modèles intermédiaires d'Audi, Volkswagen, Seat et Skoda.

Après une dizaine d'années d'exploitation du bloc moteur 1.4 TSI, le Groupe Volkswagen a lancé en 2016 son successeur : le 1.5 PAS D'EVO. Il convient de noter qu'au lieu de continuer à réduire les déplacements comme cela s'est produit jusqu'à présent, augmente sa cylindrée. Selon Volkswagen, le 1.5 TSI EVO était une évolution par rapport à son prédécesseur, qui a atteint plus d'efficacité et de dynamisme. Dans la vidéo suivante, ils expliquent certaines de leurs technologies et leur fonctionnement.

Volkswagen TSI EA211 evo

Le 1.5 TSI a été l'un des premiers moteurs à essence au monde à utiliser un turbocompresseur à géométrie variable. Cela se traduit par de meilleures performances dans pratiquement toute la plage de régime de fonctionnement, ce qui la rend plus utilisable et agréable à conduire en ayant un grande réserve de couple pratiquement à tout moment.

Comme dans les dernières versions du 1.4 TSI, le découpe de cylindre ACT du moteur 1.5 TSI EVO permet aux cylindres 2 et 3 d'arrêter de faire leur travail lorsque la demande énergétique est faible, économie de carburant sans que le conducteur ne s'en rende compte.

Il compte aussi, dans versions avec transmission DSG, avec un système pouvoir couper le moteur. Lorsque la vitesse n'est pas élevée et que le conducteur lève le pied de l'accélérateur, l'embrayage se désengage et le système coupe le moteur. De cette façon, dans les décélérations douces où l'on veut profiter de l'inertie, on peut faire circuler sur plusieurs dizaines de mètres moteur éteint. D'une simple pression sur l'accélérateur, le 1.5 TSI EVO reprend vie.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Un commentaire, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Augustin dit

    J'espère que lorsque j'éteins le moteur, la direction et les freins continuent de fonctionner ???. Très beau moteur, "puissant" et économique, deux mots qui séduisent ?